Des armes, des arts et des lettres.

Du changement à la direction

Ce début janvier marque un renouvellement partiel de l’équipe de direction du Collège. Monsieur JeanJacques Dayse, en effet, a été admis à la retraite. Historien de formation, il fut professeur au collège avant d’en devenir sous-directeur en charge du premier degré pendant près d’une trentaine d’années. Bien connu pour son dévouement inlassable à la gestion de son niveau et ses talents de manager pédagogique, il est remplacé à titre temporaire par Madame Lucienne Schmitz aidée de Madame Anne-Cécile Godts pour la discipline et de Madame Anne Massion pour la préfecture des études (1-2). A l’école primaire, c’est la directrice Madame Mehagnoul qui a fait également valoir ses droits à la retraite. Nous accueillons Madame Diane Morandini pour lui succéder. A cette nouvelle équipe nous adressons tous nos voeux de réussite et à Madame Mehagnoul et Monsieur Dayse beaucoup de joie et d’épanouissement dans leurs projets futurs.

ENSA 2012 : des chants, des danses, du rire, un grand spectacle !

Dans une rubrique consacrée à l’actualité, impossible de passer sous silence le spectacle de la rentrée 2012 : Les Enfoirés de la Nouvelle Star Academy 2012 (ENSA). Une septantaine de professeurs, d’instituteurs, d’éducateurs du Collège unis tous dans un projet fou : rassembler dans le Théâtre Saint-Michel, les 20 et 21 janvier, plus de 2400 spectateurs autour d’un grand spectacle musical mêlant chorégraphie, chant, magie, humour et surtout bonne humeur ! L’objectif : amuser et s’amuser tous ensemble mais également soutenir financièrement l’équipement informatique des classes du Collège et aider l’équipe Iles de Paix dans son projet « One World » au Burkina dont nous vous avons parlé dans notre précédent numéro d’eHorizons. De l’avis unanime des spectateurs (élèves, parents, anciens, amis), ce fut une grande réussite révélant des talents souvent insoupçonnés chez beaucoup d’entre nous et surtout trois heures de détente dans une ambiance délirante ! Mieux que les mots, les photos ci-dessous de Monsieur Etienne Dubois vous donneront un aperçu de ces deux folles soirées. Un DVD reprenant l’intégralité du spectacle sera bientôt disponible dans la foulée. Avis aux amateurs !

Le Goncourt des lycéens 2011 à Saint-Michel…

L’année 2011 a offert à notre Collège une actualité littéraire chargée : puisqu’après la réception à l’Aca- démie Française de notre ancien condisciple François Weyergans, après un prestigieux prix Rossel attribué à Geneviève Damas pour son superbe roman « Si tu passes la rivière » édité chez Luce Wilquin, les élèves de 5T9 sont devenus le temps d’un trimestre les jurés du Goncourt des Lycéens 2011. Quelques-uns d’entre eux, Morgane Letellier, Eva Garcia, Sonia Vermeulen, Guillaume Adams, Pierre Zang, Scarlett Watt, MarieMadeleine Gadeyne, sous la houlette de leur titulaire et professeur de Français, Madame Briard, nous racontent ici leur expérience inédite à Saint-Michel. Ecoutons-les et partageons leurs découvertes :

Le 7 septembre, Madame Briard nous annonçait que la 5T9 avait été sélectionnée par la Fnac Belgique pour participer au Prix Goncourt des Lycéens 2011. Pour beaucoup d’entre nous, ce fut la découverte d’une institution littéraire et prestigieuse de surcroit. Au programme : quinze romans (soit plus de 5000 pages) à lire en deux mois ! Le défi était de taille vu le profil peu littéraire de notre classe.

A la suite d’une brève présentation – relayée par deux journalistes de la Dernière Heure -, on a procédé à la répartition des livres. Chaque élève devait s’engager à lire au moins trois romans. Nous nous sommes donc mis à lire, lire, lire… pour pouvoir discuter et débattre de nos découvertes par groupe de trois à cinq élèves. Malgré la distribution quelque peu irrégulière des romans gracieusement fournis par la Fnac, les présentations se sont succédé au rythme de trois romans par semaine. Les élèves ont ainsi pu présenter les auteurs, résumer les récits, analyser personnages et intrigues, découvrir d’autres styles… et surtout émettre des avis sur les ouvrages. Les débats qui s’en suivirent ne manquèrent pas d’intérêt, d’autant qu’ils furent régulièrement suivis par la presse tant écrite que radiophonique : Vivacité, La Capitale, Bel RTL, Le Soir.

Fin octobre, nous nous sommes rendus à Lille où était organisée une rencontre avec quelques auteurs sélectionnés. Quelque deux-cent-cinquante jeunes étaient impatients de découvrir et d’interroger ceux qui se cachaient derrière les récits lus ! Si l’auteur attendu était M. Sportès dont le roman Tout, tout de suite en avait séduit plus d’un pour son côté provocateur et son sujet bien actuel, il fut pourtant celui qui s’attira l’antipathie générale. Par contre S. Chalandon (Retour à Killybegs) a bouleversé l’auditoire avec le récit de son expérience de reporter de guerre pour le journal Libération. V. Ovaldé était touchante et très proche des jeunes, a l’image d’ailleurs de son roman Des vies d’oiseaux. Quant aux deux autres invités, R. Slocombe (Monsieur le commandant) et A. Magoudi (Un sujet français), ils se sont expliqués sur leurs motivations et questionnements. Au final, cette très belle après-midi a soulevé de nombreuses questions : Un roman ne doit-il pas se suffire à lui-même ? La rencontre avec l’auteur peutelle influencer le jugement porté sur son œuvre ? Le débat reste ouvert…

La dernière semaine d’octobre fut bien occupée par les dernières présentations, dont L’art français de la guerre d’A. Jenni (lauréat du Prix Goncourt 2011), la désignation du représentant de la classe chargé d’aller délibérer à Paris et surtout la sélection des trois meilleurs romans. A la veille du congé de Toussaint, Scarlett Watt était prête pour aller défendre le choix de la 5T9 : Les Souvenirs de D. Foenkinos, Retour à Killybegs (déjà couronné par le Prix de l’Académie française) et Rien ne s’oppose à la nuit de D. de Vigan.

La délibération régionale était organisée le 4 novembre à la Fnac des Ternes dès 9 heures. Après une longue rencontre avec les délégués parisiens (au nombre de six) et étrangers (seules trois classes hors territoire français avaient été sélectionnées – Londres, Québec et Bruxelles bien sûr), un premier palmarès, légèrement différent du nôtre, fut annoncé publiquement : Du domaine des murmures de C. Martinez, Retour à Killybegs et Rien ne s’oppose à la nuit. Nous n’étions tout de même pas très éloignés de la tendance générale. Il faut dire que Scarlett, qui avait très bien préparé la rencontre durant son congé, avait confié dans le Thalys qui la menait à Paris avec madame Briard, que Martinez méritait vraiment d’être sélectionnée ! Pour Saint-Michel, l’aventure s’arrêtait là, avec le léger regret de ne pouvoir assister à la délibération finale, le lundi suivant à Rennes.

Le lundi 8 novembre en fin de matinée, les délégués avaient arrêté leur choix et proclamaient Du domaine des murmures Prix Goncourt des Lycéens 2011.

Pour la 5T9, la décision fut jugée largement cohérente. Si certains étaient soulagés d’être sortis indemnes de ce périple littéraire, pour quelques-uns la passion de la lecture était bien née et pour d’autres plus que confirmée. Pour tous, outre quelques feuillets imprimés et brochés, resteront la joie et la fierté d’avoir contribué à un événement important, en dehors du cadre strictement scolaire !

Afin de partager toutes ces belles émotions, la 5T9 a organisé à la bibliothèque du Collège une rencontre au cours de laquelle nous avons présenté nos impressions et lu quelques extraits de ces romans qui ont bien animé notre premier trimestre. Pour terminer le récit de notre aventure, nous souhaitons remercier tous ceux qui l’ont rendue possible. Une dernière précision : pour ceux qui souhaiteraient découvrir la sélection du Prix Goncourt 2011, tous les romans peuvent être empruntés par les élèves à la bibliothèque du Collège.