Watt for Africa

La plateforme IngénieuxSud, lancée il y a 2 ans par Louvain Coopération et Ingénieurs Sans Frontières, propose aux étudiants en ingénieur civil de l’Université Catholique de Louvain plusieurs projets d’aide au développement dans les pays défavorisés. Dans cette optique, le projet d’électrification au Bénin, baptisé « Watt For Africa », a été confié à trois étudiants en ingénieur civil électromécanicien : Aurian (ADS 2009), Corentin et Grégory (ADS 2011).

Wattforafrica1

Ces 3 étudiants ont acquis, durant leurs deux premières années de bachelier, des connaissances solides en physique, chimie, électronique et mécanique. Avec leur orientation en électromécanique, plusieurs projets d’étude leur ont permis d’appliquer leurs savoirs en électricité autour du domaine photovoltaïque et des télécommunications.

Depuis un an, ils développent ainsi une solution technique répondant à l’objectif principal du projet : doter le nœud de télécommunication de Malanville d’une alimentation stable et permanente afin d’interconnecter les administrations locales (écoles, gestion communale, camp militaire,…). Malanville, importante zone d’échanges commerciaux située au Nord du Bénin près de la frontière nigérienne, abrite une grande diversité sociale avec une économie principalement agricole. Sa région reste assez pauvre et moins développée que le Sud du pays. Le projet Watt for Africa vise à répondre à un problème majeur au Bénin, et plus accentué dans le Nord du pays : l’instabilité du réseau électrique. Afin d’y pallier, une solution technique durable a été étudiée : la mise en place d’un système photovoltaïque.

Wattforafrica2

Afin d’assurer une viabilité du projet sur le terrain, le choix de partenaires locaux dynamiques s’avère crucial. C’est ainsi que l’Université d’Abomey-Calavi et la base militaire de Malanville ont rejoint le projet pour mettre à disposition des trois étudiants ingénieurs un soutien logistique sur place.

Ce projet humanitaire présente des frais de mission importants, dont l’achat du matériel. C’est grâce à différents soutiens généreux que le budget a pu être bouclé : dons de particuliers via différentes actions de crowdfunding, subsides du Fond Louvain et l’AESM.

La mission sur le terrain aura lieu durant une vingtaine de jours au mois de juillet 2014. Elle fera l’objet de témoignages post-projet lors de différentes actions de sensibilisation aux coopérations Nord-Sud chez les jeunes, articles de presse et de présentations des résultats auprès des donateurs. Les photos, vidéos et articles de témoignages seront également disponible sur notre site dans le courant du mois d’août.

wattforafrica.ingenieuxsud.be

etudiants.bjnet.louvainbenin@gmail.com