Quelques livres

Album Christine de Pizan

Un ouvrage exceptionnel édité par deux chercheurs du Fonds de la Recherche scientifique belge (FNRS).

Pour la première fois, paraît un ouvrage qui analyse d’un point de vue archéologique et littéraire la production manuscrite du premier écrivain français à avoir vécu de sa plume, Christine de Pizan (1364-1430). Cet ouvrage offre une perspective originale sur celle que d’aucuns considèrent comme le premier écrivain féministe de la littérature européenne.

Au total, plus de cinquante manuscrits richement enluminés sont décortiqués dans leurs moindres détails, illustrations à l’appui, pour donner un aperçu inégalé du fonctionnement d’une équipe d’artisans du livre au Moyen Âge. La lecture de cet Album entraîne progressivement le lecteur dans l’étude de cet auteur médiéval aux prises avec les difficultés de la production d’un livre en pleine Guerre de Cent Ans. Il y rencontrera les figures historiques bien connues de Jean sans Peur, Charles VI, Isabeau de Bavière, Jean de Berry…

Olivier Delsaux (ads 2000) & Tania Van Hemelryck
Fonds national de la Recherche scientifique Université catholique de Louvain

@: olivier.delsaux@uclouvain.be
T: + 32 474 35 80 14

Indécence

« Indécence », le dernier ouvrage de Willy Deweert est un cri d’alarme adressé directement à la jeunesse: le monde d’aujourd’hui va mal et il s’agit d’en prendre conscience et de réagir. L’analyse de la situation débouche sur sept grands maux qui gangrènent la société: l’indécent pouvoir de l’argent, une pensée politique occidentale au degré zéro, la culture négligée, l’Eglise qui a perdu le Nord, une télévision qui banalise les horreurs, l’idéal du sport tué par le dopage et le profit, et enfin les géniales inventions de l’homme qui finissent par se retourner contre nous. L’indécence c’est privilégier le matériel, le particulier, le présent et le profit au détriment du spirituel, de l’universel, de l’humain et du social…

Willy Deweert pose ici un constat accablant, qu’il analyse et détaille en mettant sur la table une situation qui s’annonce catastrophique pour l’homme de demain si un sérieux coup de barre n’est pas entrepris sans tarder. Ce livre n’a rien du thriller policier mystique de ses oeuvres précédentes et prend ici un ton tout à fait différent. Cet homme de lettres et ancien professeur de rhétorique de notre Collège Saint-Michel connaît la jeunesse et lui présente un monde à changer en lui montrant ce qui va mal, en lui disant que c’est eux, -et eux seulement-, qui pourront le sauver.

Willy Deweert
Essai, 170pp. Editions Mols, 2012.
ISBN 978-2-87402-141-1

Ne laissons pas mourir l’Eglise

Paul Löwenthal, professeur d’économie, et laïc croyant engagé, nous livre ici une réflexion structurée sur l’avantage continué de vivre sa Foi en symbiose avec et dans l’Eglise Catholique. Cette institution millénaire qui encadre, accompagne et guide les chrétiens dans leur Foi peut devenir irritante pour les fidèles d’aujourd’hui, et perdre son attrait à cause d’une lenteur endémique à s’adapter aux changements de la vie moderne.

Le texte est concis, les idées sont claires, et la table des matières étoffée permet de saisir facilement le cheminement logique de la pensée de l’auteur. Les nombreuses références bibliographiques sont de nature à permettre au lecteur d’approfondir le sujet et les nombreuses idées qui en découlent. Le livre est préfacé par le père Ignace Berten O.P. éminent théologien dominicain, qui partage les vues de l’auteur et les positionne à partir d’une position d’homme d’Eglise.

Créée pour « annoncer » la Révélation apportée au monde par Jésus-Christ, l’Eglise chrétienne est l’héritière directe de sa Parole, et y trouve sa force et sa légitimité. L’Eglise « affronte » le monde d’aujourd’hui avec sa tradition et sa cohérence historique dans un environnement multiculturel. Paul Löwenthal y étudie la possibilité d’appartenir sans adhérer, de croire sans appartenir et pose la question du relativisme spirituel.

Il « dénonce » ensuite les inerties, rigidités et les freins à l’obéissance. A quelle autorité faut-il se plier ? Enfin le dernier tiers du livre apporte les éléments pour « édifier » sa Foi dans et au-delà de l’Eglise d’aujourd’hui, en y conservant sa liberté et en y trouvant l’Esprit. Livre à conseiller et à lire par tous ceux qui se demandent parfois à quoi sert encore l’Eglise…

Paul Löwenthal
Foi chrétienne et identité catholique, 302pp.
Editions Mols, Coll. Autres Regards, 2011.
ISBN 978-2-87402-136-7