Publications – Nathalie STALMANS

Nathalie STALMANS, Si j’avais des Ailes, Bruxelles au temps de Charlotte Brontë, roman, 167pp, Genèse Edition,

février 2019, ISBN : 979-1-0946892-33.

Il y a exactement 12 mois, Nathalie Stalmans nous proposait son roman Le Vent du Boulet, qui avait lieu à Bruxelles vers 1796. Le Vent du Boulet succédait à Finis Terrae, qui se passait rue Neuve au Moyen-Age. Le présent opus Si j’avais des Ailes se passe toujours à Bruxelles, mais 50 ans plus tard. Nous nous trouvons plongés ici au milieu du XIX° siècle, dans une ambiance qui est parfaitement décrite, avec un roman dont j’ai lu avec délectation toutes les pages du début jusqu’à la fin.

Nathalie Stalmans fait partie de mes auteurs préférés. Elle écrit si bien et c’est un vrai plaisir de rentrer dans l’atmosphère de cette époque.

Le prétexte du récit est la visite à Bruxelles en 1856 d’une anglaise chargée de faire la biographie de Charlotte Brontë. Cette dernière a en effet étudié quelque temps vers 1844 dans le pensionnat Héger, avant de retourner en Angleterre et y devenir un auteur à succès (Jane Eyre…). Charlotte est une des soeurs Brontë. L’intérêt de cette visite résulte de la description par Charlotte de ce séjour dans ses propres romans, où elle serait tombée amoureuse du mari de la directrice du pensionnat… Cette visite réveille des souvenirs soigneusement cachés par les protagonistes, qui sont eux toujours en place.

L’histoire se déroule dans les environs du quartier du Sablon, tel qu’il existait avant que d’immenses travaux aient complètement modifié le coin. C’était l’époque où Léopold II construisait le Cinquantenaire, le Palais de Justice, et était le ‘Haussman’ de Bruxelles, en créant de nouvelles artères… Ce livre nous ramène dans le Bruxelles qui précédait cette (première) vague de destructions…

Nathalie Stalmans est une ancienne de notre collège (AdS 1988).