Parution de « Lignocellulosic Biorefineries », de notre ami J-L Wertz (Ads 1969)

Avec son compère Olivier Bédué, notre ami Ancien Jean-Luc Wertz signe cette année son deuxième ouvrage, après « Cellulose Science and Technology » paru en 2010. Jean-Luc est Licencié en sciences économiques, Ingénieur civil chimiste et Docteur en sciences appliquées, il est actif au sein de l’asbl ValBiom, laquelle s’occupe de la valorisation de la biomasse en Région Wallonne.

Leur ouvrage traite d’une des grandes questions technologiques du 21e siècle : comment l’homme gérera-t-il le changement climatique à travers la réduction de la consommation des ressources fossiles ? Une partie de ce plan fait appel au remplacement progressif des raffineries pétrolières par des bioraffineries qui utilisent la biomasse comme matière première renouvelable. La biomasse lignocellulosique représente un énorme réservoir potentiel pour la production d’énergie renouvelable, de produits chimiques et de matériaux, et pourrait ainsi avoir un impact significatif sur les efforts de notre société pour gérer les émissions de gaz à effet de serre tout en réduisant la consommation de pétrole. Le livre décrit l’état actuel, le développement et les perspectives de la technologie critique des bioraffineries de seconde génération, avec un accent particulier sur les matériaux lignocellulosiques comme matière première.

Lignocellulosic Biorefineries (544 pages, en anglais) est paru aux éditions EPFL Press.
Info : www.ppur.org/produit/621/9782940222681/Lignocellulosic%20Biorefineries
ou chez Jean-Luc jean-luc.wertz@ulg.ac.be qui vous enverra un PDF de présentation