Les 100 jours des rhétos : 100% autrement !

Horizons : Les « 100 jours » – comprenez les 100 derniers jours qu’il reste à passer au Collège pour les rhétoriciens – sont devenus traditionnellement une journée festive à laquelle, cette année, un groupe d’enseignants et d’élèves menés par Madame Loks, titulaire de la 6T2, a souhaité donné un « autre sens ». Ils nous racontent ici cette journée pleinement réussie.

Pour fêter les 100 jours restants avant de passer dans l’enseignement supérieur, les rhétoriciens du Collège Saint-Michel ont vécu une journée « autre », pas si traditionnelle… Une équipe de rhétoriciens composée d’Emma, Pauline, Sarah, Céleste, Edouard, Maxime et Maximilien, a sensibilisé les 216 autres étudiants de dernière année à des thèmes actuels tels que le recyclage, le gaspillage alimentaire, l’agriculture intensive, le bio, les kots à projets, les voyages alternatifs… La journée a commencé par un petit déjeuner Oxfam constitué de produits locaux. Deux ateliers d’une heure et demie, choisis parmi une quinzaine de propositions, ont débouché sur le repas de 13h. Celui-ci était composé de sandwiches variés préparés au Collège. L’après-midi s’est terminée par une animation mettant en évidence les talents des jeunes : du chant, de la danse, de l’impro. Tout un programme. 

PRESENTATION du dossier

Introduction
Le 26 mars 2018, les rhétoriciens du Collège Saint-Michel d’Etterbeek ont vécu une aventure inoubliable et constructive sous le signe de l’environnement, du bio, du durable et de la créativité !
D’habitude, pour fêter les 100 jours restants avant de passer dans l’enseignement supérieur, les rhétoriciens organisent une après-midi au cours de laquelle ils se déguisent. Après plusieurs réunions entre délégués, ils choisissent un thème de déguisement global d’année ou par classe. Ensuite, ils se restaurent avec des pizzas ou de la nourriture issue d’un food truck.  Dans le calendrier des élèves, cet événement se situe aux environs de la fin avril ou de début mai, en pleine semaine.

Une journée pas comme les autres
Cette année, des élèves voulaient redonner du sens à cet événement, certains ont en effet passé 12 ans au Collège et ont décidé que cela se fêterait « autrement ».
Après avoir formé une équipe de 7 membres qu’ils ont baptisée «l’équipe AUTRE», ils se sont mis en route pour trouver une « autre » façon de « fêter» leurs 100 jours. L’idée principale qui les a guidés consistait en une animation qui ne soit pas une « guindaille » mais une journée d’apprentissage où échanges, expériences et créations soient présents. En voici les principales modalités.

Tout d’abord, le choix du jour a été fixé selon le calendrier, en accord avec la Direction et en fonction du voyage scolaire qui commençait le mardi 27 mars. C’est donc tout naturellement, que le lundi 26 a été fixé. Ensuite, le thème de l’environnement les a séduits d’emblée. Grâce à de nombreuses sorties scolaires réalisées dans le cadre du cours de sciences, ils ont pu aborder des thèmes tels que le gaspillage alimentaire, le recyclage, le compost, le bio, le tri des déchets, la valorisation des déchets, le durable. Aussi, l’idée d’ateliers à proposer en matinée aux rhétoriciens s’est imposée assez vite.
Dans le durable, il y a la notion d’équitable. Aussi, certains ont imaginé de commencer cette journée par un petit déjeuner Oxfam.

Le projet est ficelé

C’est à partir de là que tout s’est décidé : une matinée où chacun pourrait participer à deux ateliers « durables » serait la nouvelle formule de ces 100 jours. Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas imaginer que les sandwiches du temps de midi soient préparés par les étudiants eux-mêmes avec des ingrédients achetés dans des magasins proches du collège, avec des denrées au label « équitable » ? Le jambon à l’ancienne provient de la Boucherie Roland à Ixelles et le fromage, le FARMDAL est un fromage jeune au lait de vache pasteurisé .
Il est fabriqué par la ferme de ‘t Groendal à RUMBEKE (près de ROULERS) et affiné par l’affineur Michel VANTRICHT. Et pris au jeu de la découverte des aliments de proximité (locaux) et de saison, ils ont créé un sandwich « végétarien » pour appliquer directement le concept présenté dans un de leurs ateliers.

Ensuite, afin de rencontrer l’aspect festif, ils ont imaginé un spectacle « Rhéto’s got talent » au cours duquel, chacune des 8 classes de rhétorique devait participer en envoyant un ou plusieurs talents sur une scène improvisée.
D’autres artistes, « créatifs plastique », allaient, eux, trouver un espace d’expression, soit sur les murs de la cour, soit sur le sol à un autre moment de l’année, cette matinée les occupant déjà à 100 %. L’équipe Autre a décidé de faire un « appel à projets », projets qui leur seront soumis au vote à la fin de mois d’avril. Les artistes donneront ainsi libre cours à leur expression dès le mois de mai, pendant leur temps libre.
Voilà l’originalité d’une telle démarche, proposer en une matinée à tous les élèves la possibilité d’être sensibilisé à ces thèmes actuels, cette journée ayant été créée PAR des élèves POUR des élèves, c’est ce qui en a fait sa force de percussion.

Des réunions solidaires

C’est ainsi que chaque élève de l’équipe s’est choisi une tâche à réaliser en fonction de ce qu’il préférait réaliser; parce qu’en plus de l’aspect durable, ce projet fonctionnait sur l’aspect « social et solidaire ». A savoir que ces 7 élèves étaient entendus de la même façon que les professeurs (les aidant dans leur tâche), en mettant en avant leur force, leur savoir-faire, leur envie. Tantôt, l’un préférait communiquer avec les experts, tantôt l’autre décidait des lieux qui leur étaient désignés. Tantôt l’un cherchait le matériel indispensable au jour J, tantôt l’autre dressait la «TO DO liste». Tantôt, l’un identifiait les locaux disponibles et tantôt l’autre mettait en relation la Direction avec les experts invités.
Il leur fallut ensuite choisir les ateliers, les intervenants : le choix s’est finalement limité à 16 ateliers pour des raisons d’occupation des locaux principalement. Tous ces ateliers étaient tenus par des experts en leur matière. Certains intervenants ont été reçus au Collège pour être mieux cernés quant au type d’atelier qu’ils proposaient, d’autres ont directement, via leur plateforme Facebook, rencontré les attentes des élèves.  Après un sérieux tri des thèmes et de nombreuses discussions dans la bonne humeur sur les temps de midi, les thèmes retenus ont été : le tri et la valorisation des déchets, l’équilibre et le gaspillage alimentaire, l’alternative à l’alimentation et aux loisirs, la présentation de thèmes actuels tels que le réchauffement climatique, l’agriculture intensive, le végétarisme. Des ateliers DIY de recyclage de palettes et de cosmétiques les ont sensibilisés à une nouvelle façon de créer du mobilier et de fabriquer des savons. C’est ensuite qu’ils ont dû rédiger quelques lignes présentant les ateliers et ce, avec l’aide des intervenants : que de coups de fil et échanges de mails !
  
Liste des ateliers

 

NOM

CONTENU

1

Plastiques
(Plateforme du DD)

Durant cet atelier, nous aborderons l’origine et les processus de fabrication des plastiques. Ensuite, nous aborderons les problèmes causés par leur utilisation massive. Finalement, les participants devront résoudre plusieurs défis successifs avec pour objectif de trier et d’identifier les différents plastiques grâce à des techniques scientifiques étonnantes ! Ils découvriront par exemple le point commun entre la DaltonTerror et une poubelle bleue.
hverlaet@ulb.ac.be

2

Avenir de Bruxelles
(Plateforme du DD)

Inventer une nouvelle méthode de gestion des déchets vous tente ? Créer un nouveau système de gestion des déchets est l’objectif du Projet ValueBugs ! C’est un projet de recherche scientifique et citoyen qui a pour objectif de transformer nos déchets alimentaires en nourriture pour nos amis les animaux. Le principe : créer un système d’élevage d’insectes à partir de nos déchets de cuisine. Les participants seront amenés à réaliser une expérience pour répondre à une des nombreuses questions de recherche du projet ! Expérimenter avec des insectes, tester une hypothèse, analyser les résultats et conclure … scientifiquement !
hverlaet@ulb.ac.be

3

La permaculture
(Skyfarms)

La permaculture, une réponse possible à la crise du modèle agricole. Suivi d’une mise en pratique de l’agriculture urbaine avec des semis de tomates et de courges.
augustin.nourissier@skyfarms.be

4

Kot A Projet

Près de 1000 personnes font partie d’un Kot-à-projet (KAP) à Louvain-La-Neuve. Un KAP ? C’est quoi ? A quoi ça sert ? Cet atelier vous présentera la spécificité des kots-à-projet, leur rôle et implication dans la vie étudiante. Ce sera l’occasion de découvrir à quoi ressemble l’ambiance du campus néo-louvaniste et comment les étudiants s’engagent dans différents projets en parallèle avec  leurs études. Après une petite présentation, un quizz interactif et de petites simulations vous plongeront dans ce monde
rhetokot@uclouvain.be

5

Gestion du stress
(Valérie Lejeune)

Découvrir la sophrologie pour apprendre à se relaxer. 
Gérer le stress et ses émotions pour mieux mémoriser, mieux se connaître, avoir confiance en soi et être prêt à utiliser tout son potentiel.
Être plus fort de l’intérieur pour son avenir ! 
vljeune@hotmail.be

6

Gaspillage alimentaire
(Goodplanet)

Si tu veux savoir pourquoi la lutte contre le gaspillage alimentaire est primordiale pour ton avenir et celui de tous, inscris-toi à cet atelier interactif. Au menu ? où, qui, pourquoi, comment l’éviter et petite dégustation antigaspi !
c.deroos@goodplanet.be

7

GASAP

Savez-vous ce que vous mangez ?  Qui a produit votre nourriture ?  Comment ?
Est-ce que la personne qui l’a produite en vit ? Correctement ?
Combien d’intermédiaires ou de km avant d’arriver chez vous ?
Vous voulez savoir comment faire pour manger local, bio et de saison tout en soutenant un petit producteur qui respecte l’environnement ?
Participez à l’atelier sur les GASAP !
christophe.nothomb@gmail.com

8

Valise bouclée
(Matm)

Embarquement immédiat pour Cancun (Mexique) et ses plages paradisiaques, suivi d’une escale au cœur des communautés indigènes du Pérou pour découvrir une autre façon de voyager. N’oublie pas ton appareil photo.
educationdev@matm-belgique.org

9

« On est envahi »
(Migrations)

Nous entendons beaucoup autour de nous "On est envahi" ; "Il n’y a jamais eu autant de réfugiés qu’aujourd’hui" ; "On ne peut pas tous les accueillir!"; "Nous avons nos propres problèmes!" . Nous vous proposons de discuter ensemble de ces affirmations : Quels sont les chiffres ? Où sont les réfugiés dans le monde ? Est-ce facile d’arriver en Belgique ? Tout cela dans un esprit de détente et de bonne humeur !
fariha.ali@ulb.ac.be

10

Menu planète
(Matm)

Quand manger devient un acte citoyen…. Tu ne t’en rends pas peut-être pas compte mais ton assiette recèle un grand pouvoir. Découvre-le au travers de trois menus
educationdev@matm-belgique.org

11

Recyclage palettes
(Colorsofreusing)

Au programme, du recyclage pour en faire du mobilier pour votre cour 5-6 : quelle belle idée !
candice.colas@hotmail.com

12

Cosmétique DIY
(CEFOCHIM)

Au programme, la synthèse d’une crème, d’un baume à lèvre et d’un batch de savon par groupe. 
Après une brève introduction théorique et une explication du protocole, vous réaliserez en laboratoire des produits cosmétiques de qualité, produits que vous pourrez emporter.
jacques.legrand@external.total.com

13

Smart Food

(Vegetik)

Avec cet atelier, nous vous proposons de vous reconnecter à votre alimentation, en analysant les habitudes de consommation et en redécouvrant la pyramide alimentaire. Connaissez-vous l’impact environnemental de votre entrecôte ? Savez-vous pourquoi les institutions ne conseillent pas de manger du poisson plus de 2 fois par semaine ? Pensez-vous qu’il est possible de se nourrir exclusivement de végétaux et de rester en bonne santé ? Comment choisissez-vous vos aliments au supermarché ? Nous vous apprendrons comment agir sur votre environnement, mieux comprendre les besoins de votre corps et à combiner santé et plaisir !
vegetikbruxelles@outlook.com

14

Climat / énergie
(Coren)

On parle beaucoup de changement climatique. Comment l’homme peut réagir ? Comment toi, en tant que citoyen, peux-tu réagir et te positionner ? Agir ou ne pas agir ?
denisjacob@coren.be

15

Equilibre alimentaire

« Un bon carburant pour une meilleure performance "
Il est actuellement admis par tous que c’est le combustible alimentaire qui crée l’équilibre physique et mental.
Alors pour être en forme en tout temps et en tout lieu, voici des solutions simples et efficaces, pour réguler votre équilibre alimentaire. 
Je vous invite à les découvrir ….
francisborlee@hotmail.com

16

COP
(WWF)

C’est historique, pour la première fois lors de la COP21, les 195 pays réunis à Paris se sont mis d’accord pour limiter la hausse des températures à 2°C (voire 1,5°C)!
C’est une très bonne nouvelle ! Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Va-t-on vraiment vers un meilleur futur climatique ? Que doit faire de la Belgique pour atteindre cet objectif ? Pour répondre à toutes ces questions et bien plus encore, venez assister à cet atelier version 2.0. 
marie.suleau@wwf.be

Les inscriptions sont ouvertes !

C’est ainsi que 3 semaines avant cet événement, tous les rhétoriciens ont dû s’inscrire aux ateliers, via la plateforme Eventbride. Chacun d’eux devait en effet s’inscrire à deux ateliers différents d’une durée de 1 heure et demie. Ils disposaient d’un petit résumé de ce qui les attendait. Cette inscription a grandement facilité le travail de l’équipe puisqu’ils ont pu suivre pas à pas les inscriptions de chacun, en rectifier certaines ou les rediriger si leur choix n’était pas conforme à leurs attentes.
De plus, afin de minimiser le gaspillage alimentaire (un de leurs ateliers !), les 7 élèves avaient lancé une commande de sandwiches, commande proposée aussi à tous les professeurs du secondaire, de la 1ère à la rhéto : plus de 30 % des professeurs y ont répondu !

 

Le jour J

C’est ainsi que le jour J, l’équipe matinale Autre, renforcée par celle des Jeunes Magasins Oxfam (comportant 4 rhétoriciennes) était au rendez-vous. Elle a de plus été aidée par un groupe d’élèves motivés de 5ème secondaire, une aide grandement appréciée. Ces derniers seront en rhétorique l’an prochain et certains se sont dits fort intéressés pour reproduire un tel événement !
Il leur fallut installer et dresser 20 tables pique-nique et 40 bancs, préparer le thé et le café, répartir les pains (préparés dans une boulangerie artisanale proche du Collège) et les fruits bio, veiller aux piles de gobelets réutilisables, placer les sacs poubelles en vue du tri des déchets, …
Quelques-uns ont veillé à la logistique pure des ateliers : prévoir le matériel pour chaque atelier, certains nécessitant des projecteurs, d’autres des ordinateurs, d’autres encore de la  verrerie de laboratoire et installer les « indispensables » du show, à savoir les baffles, le clavier et  le micro !
A l’heure prévue, c’est-à-dire à 8h30, les 217 rhétoriciens et plusieurs professeurs invités ont fait leur entrée dans la salle du Centenaire (salle créée pour les 100 ans du Collège en 2005) et après le petit déjeuner équitable, et l’accueil des experts, ils se sont rendus dans les locaux qui leur avaient été attribués. Ils ont apprécié la qualité des exposés qui leur était donnée. Des Powerpoint avaient été concoctés par certains, d’autres avaient déplacé un « mini laboratoire » de découverte du tri des plastiques ou encore proposaient de « mettre la main à la pâte » : semis de graines, savons bio, mobilier urbain pour leur cour de récréation.
Après leurs deux séances, tous se sont rassemblés pour partager le lunch que l’équipe, renforcée par certains professeurs, avait préparé avec beaucoup de soin : il y avait 19 sortes de sandwiches différents, tous les ingrédients venaient de magasins de proximité, aux circuits courts !
Enfin, après le repas et le rangement (tri des déchets, récupération des gobelets, rangement du matériel) le moment tant attendu des Talents a commencé. Tour à tour, selon un ordre élaboré par l’équipe Autre afin de proposer une variété de numéros, les élèves ou les groupes se sont succédé dans la bonne humeur. Les déguisements des classes étaient en rapport avec leur talent. Une vraie réussite !
Une dizaine d’élèves-artistes de « street art » ou de « tags » pourront s’exprimer pendant le dernier trimestre dans la cour de récréation des élèves de cinquième et de rhétorique, ce qui donnera ainsi une sorte de prolongement à cette journée. Et quelle visibilité !
C’est ainsi qu’à la fin de cette journée, tous se sont dits satisfaits de cette « autre » journée ; ils y ont appris des notions qu’ils avaient bien sûr entendues dans les médias mais sur lesquelles il n’avait jamais passé du temps, de leur temps. C’est donc une réussite que d’avoir ouvert les yeux de ces consommateurs de 18 ans afin qu’ils deviennent des consomm’acteurs conscients de leur choix futur.
Car ce sont eux qui auront à en faire, dans tous les domaines, qu’ils soient énergétiques, alimentaires ou liés à leurs loisirs.
Cette journée leur a offert un «autre» regard de ce qu’ils verront à l’avenir !

Un projet innovant qui débouche sur « Des œuvres pour le Durable » !

Un nouveau projet est né de cet événement : l’appel à des Talents d’arts graphique et plastique.
Une dizaine d’élèves-artistes de «street art» ou de «tags » ou de «modelage» ou de «collage» ou de «sculpture contemporaine» pourront s’exprimer pendant le dernier trimestre dans la cour de récréation des élèves de cinquième et de rhétorique, ce qui donnera ainsi une sorte de prolongement à cette journée. Et quelle visibilité pour le durable !
Chaque projet devra intégrer des notions telles que le bio, le durable, le gaspillage alimentaire, le recyclage, le tri des déchets et cela à travers des œuvres originales…. Et cela à partir de matériel recyclé. Les artistes devront se documenter davantage sur les thèmes qu’ils auront choisis et présenter sur A4 un projet finalisé de leur dessin, de leur structure. Ceux-ci seront alors soumis à un jury composé des 7 rhétoriciens sous le regard de quatre adultes (professeur et responsable logistique) pour les aiguiller quant à leur faisabilité.
L’idée que ce soit un jury de jeunes qui choisisse plaît d’emblée aux artistes qui se sont déjà faits connaître.

Une œuvre sur quel support ?

Sur panneaux en plastique ou sur le sol, les œuvres graphiques sélectionnées pourront être mises en place au fur et à mesure des jours scolaires pendant leur temps libre, à l’école. Des panneaux resteront vierges pour susciter l’envie des actuels élèves de cinquième de continuer ce travail et assurer la pérennité. Quant aux œuvres nécessitant un support différent non plane, une recherche du meilleur emplacement dans leur espace extérieur de récréation sera étudié avec les Services Généraux et la Direction.
Ce projet innovant s’inscrit dans une dynamique de sensibilisation à l’environnement et plus généralement à ses aspects climatiques, alimentaires et cycles de matières.

Et pourquoi gagner ce prix ?

Ce prix permettrait de commencer ce projet cette année encore afin qu’il puisse avoir des émules toute au long de l’année prochaine, il en fournirait l’impulsion !

De l’aide financière pour l’achat des panneaux et des peintures et accessoires est indispensable. La main d’œuvre viendra des élèves eux-mêmes pour l’accrochage, le nettoyage des surfaces à peindre. Et pour rester dans l’esprit durable, les peintures seront bio, c’est-à-dire, sans solvants organiques.

Cette aide lancerait tout simplement cette dynamique pour l’environnement avec une visibilité totale puisque ces œuvres seraient visibles dans leur cour par les premières années secondaires notamment (dont le couloir des classes jouxte cette cour). Ce qui en ferait un tremplin exceptionnel et stimulerait les plus jeunes.

Nous serions ainsi quelque peu assurés que ce que l’équipe Autre a mis en place ce printemps perdure à travers les saisons et les années à venir.

En vous remerciant,

Anny Devos, Vincent de Vos, Nicolas Masson, Dorotha Loks, Nathalie Pétillon, Catherine Pirson, Virginie Servais, Didier Xhardez.