EAUpération Haïti

Horizons : Vous le savez, l’AESM a à cœur de soutenir les projets humanitaires élaborés par ses Anciens. Cette année, ce sont deux groupes d’Anciennes de l’Ecole Polytechnique de Louvain-la Neuve qui ont relevé un défi dans le cadre d’« IngénieuxSud » et de « UCL Louvain coopération », l’une à Haïti et l’autre au Mali. Voici tout d’abord la présentation du projet « EAUpération Haïti » qu’Ysaline Willard (ads 2014), Héloïse Dehem, Juliette de Lhoneux et Alix Mertens accompliront en septembre : elles s’attaquent à la problématique de la salinité de la Plaine des Moustiques à Haïti. Nous suivrons bien sûr le résultat de leurs efforts dans le prochain numéro d’Horizons.

*******************

Haïti, situé au coeur des Caraïbes, est également nommé « petite Perle des Antilles ». Ce petit coin de paradis offre des paysages sauvages des plus variés, allant des Montagnes Noires jusqu’aux plages désertes de sable fin. Cependant, de nombreuses catastrophes naturelles frappent le pays, ralentissant le développement de celui-ci. De plus, l’agriculture, qui embauche près de 50% de la population active, ne suffit plus aux besoins du pays, et les terres s’appauvrissent. C’est ainsi que la pauvreté demeure : la majeure partie de la population vit avec moins de 2 USD par jour, et les problèmes d’insécurité alimentaire sont des plus préoccupants.

C’est dans ce contexte que notre projet s’est mis en place. Nous sommes quatre étudiantes en bio-ingénieur ou ingénieur civil en 3ième année de bachelier à l’Université Catholique de Louvain, et ensemble, nous avons décidé de nous investir dans un projet d’aide au développement. IngénieuxSud est un cours proposé par l’Université Catholique de Louvain et s’adressant aux étudiants du secteur des Sciences. En partenariat avec l’ONG Louvain Coopération, il permet aux jeunes de s’investir dans un projet concret sur le terrain en collaboration avec leurs homologues du Sud. Durant toute l’année, ils recherchent des solutions technologiques durables et adaptées aux problèmes identifiés par les ONG locales.

Plus concrètement, notre objectif sera de comprendre les causes des problèmes de salinité du bassin versant de la Plaine des Moustiques et d’identifier les solutions adaptées aux conditions du milieu. En effet, la salinisation et le manque d’eau provoquent une perte importante de rendement pour la production agricole dans cette zone. ODRINO, notre partenaire local dans le bassin versant de Moustique, a entamé un important chantier de construction d’un canal de dérivation des crues pour à la fois atténuer le risque d’inondation de la plaine mais aussi lessiver une partie des terres.

Cependant, pour pouvoir apporter une solution efficace au problème, il est nécessaire d’avoir une meilleure compréhension des causes de la salinisation. Pour ce faire, il nous a été demandé d’effectuer différentes études et analyses relatives à la salinisation, la composition du sol et la construction des drains, pour ensuite pouvoir proposer des solutions plus fondamentales à la problématique. Une fois abouti, notre projet pourra bénéficier à plus de 1300 planteurs locaux.

Les objectifs généraux de ce projet sont multiples. Premièrement, c’est avant tout une collaboration entre les étudiants du Nord et du Sud, qui crée un véritable échange culturel et scientifique. Le projet contribue également à la formation de futurs ingénieurs, en nous permettant de mener un projet entièrement, depuis la recherche et l’organisation jusqu’à l’implémentation de notre solution sur le terrain. Enfin, l’objectif principal consiste à apporter une solution technologique efficace et durable qui pourra bénéficier aux populations locales.

Ce projet est donc pour nous un moyen de mettre directement nos connaissances en pratique mais aussi un moyen de vivre une expérience inoubliable qui sera, nous en sommes certaines, riche en rencontres et en découvertes. C’est pourquoi, nous souhaitons particulièrement remercier l’AESM pour l’aide précieuse qu’elle a apportée à notre projet.