Deux nouveautés littéraires

Stéphane Hoebeke, La Liberté d’Expression, Pour Qui, Pour Quoi, Jusqu’où ?, 124pp, Editions Anthemis, 2015, ISBN 978-2-87455-972-3.

Stéphane Hoebeke (AdS 1983) nous a préparé ici un mémento intéressant sur la liberté d’expression : juriste à la RTBF, les interrogations sur la liberté d’expression y sont monnaie courante. En effet, les journalistes doivent remplir leur mission d’information sans jamais aller trop loin, et les producteurs d’émissions doivent pouvoir compter sur des règles…La RTBF doit pouvoir diffuser, sans dépasser les bornes légales autorisées. C’est notamment au juriste de la maison à conseiller en la matière.

Il s’est ainsi constitué un manuel de bonnes pratiques, analysant de manière systématique les différents cas possibles où des limites existent dans ce qu’on peut dire, faire ou écrire.

Un livre pour tous ceux qui veulent savoir jusqu’où on peut aller sans aller trop loin, pour ceux qui ont été ‘agressés’ dans leur vie privée. Voici des pages qui apportent une première réponse.

Vincent Hanssens, Le Credo est-il encore crédible ? Sens et pertinence aujourd’hui, 166pp, octobre 2015, Editions Mols, ISBN 978-2-87402-188-6, prix 17€.

Vincent Hanssens (Ads 1949-B) creuse ici dans la même veine que Paul Löwental (j’ai précédemment commenté ses deux derniers livres “Quand douter libère…” et “Ne laissons pas mourir l’Eglise”). Ils sont tous deux brillants professeurs émérites UCL publiant sur le tard des réflexions intimes sur leur Foi.

Le Credo est cette prière fondamentale de la messe qui ouvre la Célébration Eucharistique, après la Liturgie de la Parole et l’homélie.

“Je Crois en Dieu le Père Tout-Puissant…”. Ces 14 affirmations déterminantes pour le croyant, sont déclinées en rafale, résumant en quelques mots les points essentiels de notre Foi.

Dans ce livre, Vincent Hanssens s’interroge sur le sens profond de cette prière, sur l’engagement du croyant qui la dit, sur la différence entre les concepts de ‘Croire en quelque chose’ et de ‘d’avoir la Foi’.

Il reprend ensuite, chapitre par chapitre, les 14 affirmations du Credo et les commente de manière personnelle. Il n’entre pas dans une exégèse du texte, ni dans une analyse théologique, qu’il ne pourrait d’ailleurs valablement faire, n’étant ‘que’ juriste de formation. Il apporte cependant tout son ressenti de chrétien et son expérience de vie.

Le lecteur est invité à accompagner l’auteur dans ses réflexions, et est amené à relire le Credo autrement.

Voici donc un livre à rajouter dans sa bibliothèque.