Des élèves du collège parlent de leur confinement et déconfinement

Après cette rentrée scolaire un peu spéciale (18 ou 19 mai 2020) post-confinement, Horizons est parti recueillir les témoignages d’Alexia et d’Amandine (élèves de deuxième) et de Klara et Thomas (élèves de rhétorique) afin de savoir comment le confinement et le retour en classe ont été vécus par les élèves.

Horizons : Merci d’avoir accepté de répondre à nos quelques questions. Pour commencer, comment avez-vous vécu ces quelques mois de confinement ? Avez-vous réussi à suivre les cours en ligne ? A garder le rythme ?

Amandine : Au départ, cela allait mais une fois que les semaines se sont enchaînées, le retard a commencé à s’accumuler et c’était presque impossible de faire tous les devoirs écrits dans le semainier. J’ai passé presque la totalité de mes vacances de Pâques à travailler. Je me suis très vite rendu compte que si je voulais travailler les points de matière les plus importants pour la troisième, il fallait que j’en abandonne d’autres. En revanche, suivre les cours en ligne ne m’a absolument pas posé problème.

Alexia : Moi aussi, j’ai réussi à suivre les cours en ligne sans souci, mais j’ai trouvé ça difficile de voir le cours par moi-même, sans vraies explications du professeur.

Klara : J’ai vraiment bien vécu ces mois de confinement. Je n’ai pas trouvé cela plus difficile depuis chez moi qu’à l’école. J’avais justement l’occasion d’adapter mon horaire comme je voulais et j’ai pu passer plus de temps sur les matières plus difficiles. Ce qui a cependant compliqué mon organisation était que chaque professeur utilisait la plateforme qu’il voulait pour nous communiquer le travail, ce qui devenait parfois fastidieux.

Thomas : Ce confinement s’est très bien passé pour ma part. Le travail donné était fait et je n’ai pas eu beaucoup de souci à m’y mettre. J’ai pu gérer mon temps et le rythme de travail s’est maintenu. Quant aux cours en ligne, je n’en ai eu qu’en  mathématique, donc c’était simple à gérer.

Horizons : Etes-vous content.e.s de retourner au Collège ou auriez-vous préféré rester chez vous ?

Thomas : Je suis très content de retourner à l’école.

Klara : Pareil ! Je suis contente d’avoir pu retourner au Collège juste pour pouvoir revoir mes professeurs et les autres élèves et ainsi finir sur une « bonne note » mon parcours à Saint-Michel. Cependant, je me demande si avec toutes ces mesures, je n’aurais pas pu mieux apprendre depuis chez moi.

Amandine : Je suis vraiment très satisfaite et contente de ce retour. Il m’a permis de rattraper le retard que j’avais accumulé dans certaines matières et m’a aussi permis de pouvoir mieux comprendre la nouvelle matière abordée. J’étais aussi très heureuse de revoir mes amies et mes professeurs !

Alexia : Je suis contente d’être rentrée à l’école. Même si on a eu peu d’heures de cours, elles m’ont bien servi à comprendre des points de matière que je n’avais pas compris par moi-même pendant le confinement. Elles nous ont aussi permis de finir le programme.

Horizons : La vie au Collège a-t-elle beaucoup changé avec toutes les nouvelles mesures mises en place ?

Klara : Enormément ! La cour s’est transformée en labyrinthe menant aux désinfectants. Dans les classes, les bancs sont très éloignés les uns des autres et tout le monde est masqué.

Alexia : Oui. Tout d’abord, la classe est séparée en deux, donc on ne voit pas tous nos amis, on ne voit pas non plus tous nos professeurs. On passe tout notre temps en classe sans pouvoir se lever. On entend beaucoup moins bien les professeurs à cause de leur masque.

Amandine : Oui. J’avoue que j’ai été assez impressionnée par tout le travail mis en place ! Quand on rentre dans la cour 1-2, on voit directement trois files (A, B, C) qui sont délimitées par des lignes pour la distanciation physique. A la fin de celles-ci, il y a un professeur qui est là pour nous accueillir. Nous devons nous désinfecter les mains avant de rentrer dans le bâtiment et puis rejoindre notre local. Heureusement, porter le masque n’a pas du tout été un problème pour moi (on s’y fait très vite).

Thomas : C’est certain ! L’école n’est plus la même et je pense que le fait qu’on se soit retrouvé dans des « silos » avec des camarades et des professeurs parfois inconnus n’a pas aidé. Mais, la routine reprend vite le dessus au bout de quelques jours…

Horizons : Merci pour vos réponses ! Pour terminer sur une note plus incertaine, Alexia et Amandine, comment envisagez-vous votre rentrée de septembre ? Avez-vous des appréhensions particulières ?

Alexia :  Non. Normalement, elle ne sera pas trop différente des autres années.

Amandine : J’avoue que je ne sais pas trop à quoi m’attendre concernant les différentes règles d’hygiène. Devrons-nous encore porter le masque ? Garder la distanciation sociale ? Serons-nous plus de 10 dans une classe ? Ou même, rentrerons-nous à l’école ?

Sinon, concernant la troisième, je n’ai pas spécialement d’appréhensions. Les professeurs sont tous au courant que nous n’avons pas eu le temps de voir toute la matière. Je ne crois donc pas que je vais être perdue. Le seul point que je redoute, ce sont les examens de Noël, car cela fait deux ans que les premières et les deuxièmes années n’ont pas d’examens durant cette période. Nous ne connaissons donc pas comment se déroulent ceux-ci ou à quel moment il faut commencer à étudier pour être dans les temps. Rajoutons à cela que la pandémie a annulé le CE1D (Certificat d’études du 1er degré) que nous devions passer cette année. Résultat :  les seuls examens que nous avons passés à Saint-Michel sont ceux de juin en première. Personnellement, je ne me rappelle plus très bien comment ceux-ci se déroulaient en détail, ni du stress qu’ils accumulaient. Pour toutes les raisons que j’ai évoquées ci-dessus, j’ai donc assez peur des examens de troisième.

Propos recueillis par Marie DO (Ads 2018)