Concours CanSat : mission en altitude !

Sous l’impulsion de M. Nicolas de Generet, professeur de Sciences et titulaire de la 6T4, un groupe d’élèves de 5è secondaire s’est lancé dans une aventure spatiale. Le point de départ ? Une canette de soda… Le point d’arrivée ? Quelques milliers de mètres en altitude… Vous voulez en savoir plus ? Voici la présentation de ce projet original par l’AtmosTeam du Collège :

CanSat : Can pour Canette et Sat pour Satellite.

A priori, quel rapport entre une canette et un satellite? Rien excepté si vous regardez ce lien www.youtube.com/watch?v=5YsVVSljvsE
Un CanSat est la simulation d’un satellite réel incorporé dans le volume et la forme d’une canette de soda.
L’idée : intégrer les principaux sous-systèmes présents dans un satellite réduit à l’échelle d’une canette de soda, le « CanSat ». L’installer dans une fusée de type «Intruder» qui monte à une hauteur de 1000 mètres et commencer la mission.
L’objectif: mener à bien une expérience scientifique et atterrir en toute sécurité.
L’équipe: nous sommes des élèves de 5ème secondaire du Collège et nous avons formé une équipe, l’AtmosTeam, pour réaliser et réussir la mission que nous avons imaginée.
La sélection: nous avons été sélectionnés par un jury d’experts scientifiques de l’ERM, l’ULB, la VUB, le Planétarium de l’Observatoire Royal de Belgique et la SABCA dans le cadre d’un concours organisé par Research in Brussels, à l’initiative du Ministre bruxellois de la Recherche scientifique, et destiné aux écoles secondaires de la Région de Bruxelles-Capitale.
La Mission: nous allons tenter de relever trois défis :

  • Mesurer les accélérations et la position du CanSat, la pression et la température lors du vol ;
  • Déduire, par calcul et intégration, la variabilité de la densité atmosphérique en fonction de l’altitude ;
  • Reconstituer la trajectoire et la cartographie de la température, la pression et la densité atmosphérique à l’aide du logiciel MatLab.

Horizons mai 2013 : nous avons reçu un cahier des charges très précis à respecter afin d’être prêts pour le début du mois de mai 2013. A ce moment-là, nous irons présenter et défendre la faisabilité de notre CanSat devant un jury d’experts. Cinq équipes seront alors sélectionnées et iront fin mai à Noordwijk aux Pays-Bas assister au lancement de leur CanSat, accomplir leur mission et exposer leurs résultats.
L’année prochaine (2013-2014) : l’équipe qui aura obtenu le meilleur résultat à Noordwijk poursuivra le projet au niveau international.
Bien sûr le lancement n’est pas pour tout de suite ; de nombreux événements et de redoutables défis techniques nous attendent d’abord. Mais nous ne manquerons pas de vous faire part de la suite de nos aventures dans les semaines qui viennent !