Cellule Amnesty International

Fidèle à sa volonté d’ouverture au monde, le Collège organise depuis de nombreuses années une cellule « Amnesty International » qui travaille au quotidien à sensibiliser l’ensemble des élèves par des conférences, des actions locales et la traditionnelle vente annuelle de bougies. Ils nous font part ici de leur motivation enthousiaste.

AMNESTY INTERNATIONAL AU COLLEGE ST-MICHEL

Voici quelques années déjà que la « Cellule Jeunes » du Collège Saint-Michel, entourée par quelques professeurs motivés, se charge d’organiser une grande vente de bougies à l’intérieur de l’école.

Dès les premières semaines de la rentrée, nous commençons à tout mettre en œuvre avec le soutien de notre direction.

Nous contactons Madame Devillers, responsable de la vente des bougies chez Amnesty, afin d’élaborer ensemble un bon de commande actualisé en fonction des nouveautés et des stocks disponibles. Ce bon de commande finalisé accompagné d’un courrier explicatif aux parents, sera distribué à tous les élèves et aux professeurs de l’école secondaire ainsi que de l’école primaire, soit environ 2300 personnes au total !

Nous fixons une date limite pour rentrer les bons de commande et l’argent à la fin du mois d’octobre et une équipe de professeurs vérifie le tout avant de passer une première commande générale auprès d’Amnesty.

Nous commandons également un grand nombre d’articles supplémentaires en dépôt, que nous proposerons en « vente libre » lors du marché de Noël de l’école primaire et des réunions de parents de décembre.

Après réception des deux commandes distinctes vers la mi-novembre, commence un gros travail de vérification, tri et préparation des commandes individuelles à répartir selon les classes. C’est un véritable travail d’équipe qui rassemble jeunes et adultes motivés autour d’un projet commun !

Ensuite, chaque délégué de classe est invité à venir prendre livraison de la commande de sa classe dans un local où toutes les commandes sont préparées à leur intention.

Finalement, jeunes et adultes continuent à œuvrer ensemble pour vendre les articles de stock lors du marché de Noël et des réunions de parents.

Nous n’oublions évidemment pas de proposer aux élèves et à leurs parents de signer des pétitions et d’écrire des cartes de soutien à ces occasions ainsi que durant la semaine Amnesty que nous organisons traditionnellement en octobre.

Ce travail gigantesque permet à nos jeunes et aux adultes qui les entourent et les guident de mieux se connaître. L’ambiance est très détendue et nous apporte l’immense satisfaction de mener à bien ce projet qui, non seulement soutient Amnesty et notre « Cellule Jeunes » d’un point de vue financier, mais permet également de rendre Amnesty bien visible auprès des élèves, des parents et des professeurs de notre école !

Les jeunes, quant à eux, débordent d’un enthousiasme et d’un dynamisme communicatifs qui leur permettent de s’investir à fond dans l’action. Agir concrètement, au travers de la vente des bougies par exemple, leur donne la certitude de pouvoir changer les choses même s’ils n’ont pas encore de réel « pouvoir » dans la société.

En participant activement à leur « Cellule Jeunes », ils se sentent évidemment concernés et utiles et peuvent donc dénoncer et réparer certaines injustices de ce monde. Tout cela dans la bonne humeur et la bonne entente !