11 NOVEMBRE 1918 – 11 NOVEMBRE 2018

11 novembre 1918 – 11 novembre 2018
L’ Association Royale des Ancien(ne)s Elèves du Collège Saint-Michel honore ses nombreux Anciens tombés au champ d’honneur pour préserver nos libertés.

Voici les sept frères Becquet tous engagés à l’armée. Ils étaient issus des deux collèges Saint-Michel (L’ancien Saint-Michel devenu l’actuel Sint-Jan Berchmans et le Collège actuel). Leur père Georges Becquet, malgré son âge, s’était mis à la disposition du Ministère de la Guerre dès la déclaration de guerre en 1914 et lui apportait ses 7 fils :
1) Thomas (volontaire, termina la campagne comme 1er maréchal des logis, Croix de guerre) ;
2) Jacques (se trouve à la déclaration de la guerre en Afrique. Rentré en Europe, s’engage en septembre 1914. Est désigné pour l’armée coloniale le 20 juillet 1917 et promu lieutenant en décembre 1917. Rentré en Europe en septembre 1918, participe à l’offensive libératrice avec le 4e chasseurs à pied. Cité à OJ de la division et à l’OJ de l’armée) ;
3) Henry (gazé, devenu grand invalide, mourut prématurément le 27 octobre 1924, à la suite des blessures reçues, chevalier de l’Ordre de Léopold II et de nombreuses autres décorations) ;
4) Pierre (Croix de Guerre) ;
5) André (cité à l’ordre du jour le 21 mars 1918) ;
6) Étienne (cité à l’ordre du jour du régiment le 16 mai 1916, le 19 avril 1917 ; chevalier de l’Ordre de Léopold, Croix de Guerre ; fut amputé du pied gauche suite à une grave blessure reçue au cours d’une mission) ;
7) Gérard (volontaire, 50 mois au front, lieutenant au 3e bataillon du 6e régiment de Chasseurs à pied, blessé en juin 1917 au redan de la Maison du Passeur, tomba au Champ d’Honneur à Moorslede le 30 septembre 1918 et mourut le jour suivant ; chevalier de l’Ordre de la Couronne, Croix de Guerre, médaille de l’Yser) ;
8) trop jeune pour se battre, Baudouin Léopold, filleul de Léopold II, fut arrêté par les Allemands au moment où il passait la frontière en 1915. Envoyé en Allemagne, il ne rentra au pays qu’à l’armistice.

Qu’à travers eux, un exemple parmi tant d’autres familles, grâce soit rendue à tous ceux qui offrirent leur jeunesse et souvent leur vie à la défense de notre Patrie.

(Renseignements tirés du mémoire dAlain Deneef, consacré à l’Histoire du Collège Saint-Michel).